Vous êtes ici

Avis n°49

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

Ajouté par Fnaut Pays de la Loire (Nantes), le
[Origine : Site internet]

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

Février 2017

La Fnaut Pays de la Loire se réjouit de voir un projet structurant et très ancien en voie de concrétisation. Elle déplore qu’à l’heure du réchauffement climatique, du quasi-monopole de la route sur le transport du fret et des voyageurs avec son cortège de pollutions, de morts, il faille encore plusieurs CPER pour mettre en œuvre cet investissement. Les investissements dans le transport ne prennent toujours pas en compte la nécessité de changer de priorités pour une baisse rapide des Gaz à Effet de Serre.

La Fnaut PL demande la mise en œuvre de l’ensemble des fonctionnalités envisagées pour le projet. Il est donc impératif de préserver toutes les possibilités de raccordement, les meilleures dispositions techniques, pour maximiser à terme les possibilités de cette infrastructure existante, donner des capacités d’adaptation au réseau et développer son maillage.

La Fnaut PL juge utile, si le phasage ne peut être évité, de donner la priorité à la réalisation de l’électrification complète de Nevers Chagny, ce qui présente les avantages suivants :

• Meilleure rentabilité
• Développement et moindre coût d’usage d’un itinéraire voyageurs Est-Ouest jusqu’à Dijon : TER Nevers Dijon, liaison directe Nantes Dijon, mise en avant par l’étude Rail Concept financée par RACO, qui prévoyait 2 AR/j d’une unité multiple scindée à Nevers pour assurer Nantes Dijon et Nantes Clermont.
• Utilisation après mise au gabarit GB1 pour le fret en traction électrique continue, très compétitive par rapport à la route sur un long itinéraire (littoral atlantique/vallée de la Saône/Franche Comté/Alsace). La Cour des Comptes vient de rappeler que la desserte ferroviaire des Ports doit être prioritaire, mais avait encore baissé.
• Possibilité de mettre ultérieurement en œuvre les fonctionnalités autres du projet, dont le transfert sur l’itinéraire des TGV Nantes Lyon. Cet itinéraire, bien que moins rapide que celui par Massy, présente l’intérêt de bénéficier de péages moins coûteux (billets moins chers), d’éviter le passage saturé par la banlieue parisienne, de relier des zones mal desservies du centre de la France.

La possibilité du raccordement dit de Nantes doit être préservée (acquisitions foncières, etc…)
Cette première phase doit donc intégrer les raccordements futurs de façon à diminuer les coûts et éviter la coupure ultérieure de la ligne pour travaux.

fnaut pays de la loire association régionale des usagers des transports Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES
Site internet : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Commentaires

En tant que membre de FNAUT (Bourgogne) Franche-Comté, je vous rejoint sur la majeure partie de votre avis, notamment pour le fret.

L' intérêt du raccordement pour les TGV Lyon - Nantes, oui, et raison bien expliquée - le noeud Parisien (idem pour le fret, d' où le projet VFCEA) . Ceci dit, pour ce qui est des raccordement TGV, ne vaudrait-il pas mieux investir sur la "Ligne des Sauvages" (Lyon - Roanne - Saint Germain des Fossés) en l' électrifiant, et en faisant quelques rectifications de tracés sur Roanne - Saint Germain des Fossés, Saincaze - Bourges et Vierzon - Tours ? Les "régiolis intercités" prévus sur l' axe classique (ainsi que les TER Lyon - Clermont) pourraient en profiter . Mon idée est du même genre pour les TGV Strasbourg - Lyon : plutôt non au raccordement TGV (mais oui au raccordement pour correspondance TGV/TER), TGV restant sur la ligne classique (donc desservant les gares-centres de Chalon et Mâcon) qui serait mise à 200 km/h.

25000

Commentez

(*) champ obligatoire *

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
En participant en ligne, vous acceptez d'être automatiquement informé par email des suites de cette discussion et de recevoir la lettre électronique du débat.